Aller au contenu

La loi Neiertz et les accédants en difficulté

ANIL, octobre 1991


La croissance des impayés sur les prêts aux particuliers constitue un fait objectif et mesurable : décelé, dès 1985, par les ADIL en ce qui concerne le crédit au logement, ce phénomène a provoqué diverses interventions et mesures partielles, puis l'adoption d'un traitement global par la mise en place de la loi Neiertz.

Téléchargez l'étude au format pdf (800 Ko)

Retour en haut de page