Aller au contenu

Les projets d’accession à la propriété étudiés dans les ADIL en 2014 et 2015

ANIL - Juillet 2016


Dans le cadre de leurs missions, les ADIL apportent au public un conseil gratuit, neutre et personnalisé aux accédants à la propriété. En 2015, comme en 2014, cette activité a représenté plus de 8 % des quelques 840 000 consultations individualisées du réseau. Afin de sécuriser le cadre décisionnel des ménages, certains entretiens associent une approche juridique et financière du projet du particulier et une simulation détaillée des modalités de son financement, incluant les éventuelles aides locales.

Cette étape du conseil permet à chaque ménage de mieux évaluer le budget mensuel disponible pour son projet, de mieux connaître les aides et produits bancaires dont il peut bénéficier, ou encore d’identifier les risques et évolutions possibles dans la réalisation de son opération d’accession. Selon l’état d’avancement du projet, le conseiller d’ADIL informe soit du coût maximal d’opération envisageable, soit du plan de financement optimal pour un projet donné. De par leur formation juridique, leurs contacts réguliers avec les professionnels du secteur bancaire et leurs partenariats avec les collectivités locales, les ADIL, et leurs conseillers juristes, sont à même d’apporter une information globale aux ménages, les réorientant si besoin vers des partenaires spécialisés.

7 200 projets d’accession ont fait l’objet d’une étude financière en 2014 et 7 000 en 2015. Ils sont analysés dans la présente étude. Dans un contexte de financement relativement favorable compte tenu des taux d’intérêt, la place des aides demeure primordiale dans les projets des ménages rencontrés en ADIL. Les données collectées permettent également de mesurer l’impact de ces évolutions récentes sur la nature des projets simulés et sur le profil des ménages rencontrés, généralement modestes.

 

 

Retour en haut de page