Aller au contenu

L’importance de la déclaration d’achèvement des travaux

CE : 6.12.13
Question N° 358843


Pour les immeubles achevés à compter du 1er octobre 2007, seule la Déclaration attestant l’achèvement et la conformité des travaux (DAACT) déposée en mairie fait courir le délai d’un an durant lequel une action en vue de l’annulation d’une autorisation d’urbanisme est recevable. Passé ce délai d’un an, aucun juge judiciaire ne peut ordonner la démolition de l’immeuble, et ce, même si le permis était illégal, à moins qu’il n’ait été obtenu par fraude. À défaut de DAACT, le délai d’un an ne court pas et la régularité de l’autorisation d’urbanisme peut être contestée par un tiers dont la demande peut aboutir à la démolition de la construction. S’agissant des immeubles achevés avant le 1er octobre 2007, la date d’achèvement peut quant à elle être prouvée par tous moyens (ex : facture d’eau, d’électricité).

Retour en haut de page