Aller au contenu

Vers un rationnement des crédits à l’habitat ?

ANIL, Bernard Vorms, décembre 2011


Est-on à l’aube de voir le robinet du crédit se fermer pour les candidats à l’accession à la propriété ? Les ADIL n'observent rien de tel aujourdhui. Cependant plusieurs courtiers en crédit, dont les propos sont volontiers relayés par la presse, l’annoncent ; ils jouent un peu le rôle de vigie en la matière, car ce sont les plus sensibles à la réduction de la compétition entre banques. Deux éléments peuvent conduire les établissements de crédit à restreindre leur offre : une montée des risques qui incite à relever les exigences prudentielles et une crise de liquidité qui raréfie les ressources utiles à l’adossement des prêts.

Téléchargez l'éclairage au format pdf (105 Ko)

Retour en haut de page