Aller au contenu

Niveaux des loyers dans les Alpes-Maritimes

Etude de l'Observatoire des loyers des Alpes-Maritimes


Jusqu’à présent les Alpes-Maritimes ne disposaient pas d’un observatoire des loyers du parc privé. C’est fort de ce constat que l’État, la Métropole Nice Côte d’Azur, la Communauté d’agglomération de Sophia Antipolis, la Chambre de commerce et d’industrie de Nice Côte d’Azur et l’Agence départementale d’information sur le logement des Alpes-Maritimes (ADIL 06) ont souhaité mettre en œuvre dès décembre 2012 un tel outil sur le département dans le but d’affiner les politiques locales de l’habitat. Le portage a été confié à l’ADIL 06 qui a apporté la logistique de son réseau ANIL/ADIL.

Parallèlement, le ministère en charge du Logement a lancé un appel à candidature sur l’observation des loyers , auquel les acteurs locaux ont choisi de répondre.

Pour sa première année, l’observatoire des loyers des Alpes-Maritimes a concentré son action sur le territoire des deux principaux EPCI du département que sont la Métropole Nice Côte d’Azur et la Communauté d’agglomération Sophia Antipolis. Ayant atteint les objectifs de collecte fixés dans le cadre de l’expérimentation sur la ville de Nice, l’ADIL 06 a assuré le contrôle et la diffusion des données ; les traitements ayant été réalisés au niveau national par l’Observatoire des loyers de l'agglomération parisienne (OLAP). Elle a proposé une restitution des résultats sous la forme d’une publication datée d’avril 2014.

Téléchargez la publication de mars 2014 (5,4 Mo)

Conjointement, l’ADIL 06 a assuré la collecte, le traitement et la diffusion des données sur huit communes du département : quatre sont des communes situées en bord de mer (Antibes, Cagnes-sur-Mer, Saint-Laurent-du-Var et Villeneuve-Loubet), les autres sur la bande littorale (Biot, Vallauris, Valbonne et Vence). Vous trouverez l’ensemble des résultats pour ces huit communes dans la publication datée de mars 2014.

Téléchargez la publication d'avril 2014 (5,5 Mo)

Retour en haut de page