Aller au contenu

CCMI : point de départ du délai d’exécution des travaux

Cass. Civ III : 12.10.17
N° 16-21238


Dans le cadre d’un contrat de construction de maison individuelle, doivent notamment être indiqués la date d’ouverture du chantier, le délai d’exécution des travaux et les pénalités prévues en cas de retard de livraison qui ne peuvent être inférieures à 1/3 000 du prix convenu, par jour de retard.

Dans un arrêt du 12 octobre 2017, la Cour de cassation juge que le délai d’exécution des travaux, dont le non-respect est sanctionné par des pénalités de retard, est décompté à partir de la date d’ouverture de chantier (renseignée dès la signature du contrat) et non à compter de la date de commencement effectif des travaux.

Retour en haut de page