Aller au contenu

Garantie décennale et enduit de façade

Cass. Civ III : 13.2.20
N° 19-10.249


Tout constructeur d’un ouvrage est responsable de plein droit, envers le maître ou l’acquéreur de l’ouvrage, des dommages, même résultant d’un vice du sol, qui compromettent la solidité de l’ouvrage ou qui, l’affectant dans l’un de ses éléments constitutifs ou l’un de ses éléments d’équipement, le rendent impropre à sa destination. 
En l’espèce, le constructeur a été assigné en responsabilité décennale pour les travaux d’enduit de façade, lorsque des fissures sont apparues. La Cour d’appel a jugé que l’enduit de façade constitue un élément d’équipement et ouvre droit à la garantie décennale dès lors que sa composition lui confère un rôle d’imperméabilisation et non pas purement esthétique.
Pour la Cour de cassation, un enduit de façade, qui constitue un ouvrage lorsqu’il a une fonction d’étanchéité, ne constitue pas un élément d’équipement, même s’il a une fonction d’imperméabilisation, dès lors qu’il n’est pas destiné à fonctionner.

Retour en haut de page