Aller au contenu

Que faire si votre logement est en mauvais état ?

À jour au 17 septembre 2019

Si votre logement est en très mauvais état, dégradé ou dangereux, votre ADIL pourra vous informer sur vos droits et sur les démarches à suivre.
Différents moyens d’actions et protections des occupants existent selon l’appréciation de la situation : logement non-décent, non conforme au Règlement sanitaire départemental (RSD), insalubre, impropre à l’habitation ou en péril.
L’ADIL vous accueille pour réaliser avec vous une fiche d’auto-évaluation.

En savoir plus

Cet article vous a-t-il été utile ?

caractères

Ignorer
Retour en haut de page